Transport

ouestVilletaneuse – Le premier Francilien est arrivé en retard

Le Francilien au milieu des confettis © MC/93infos
Le Francilien au milieu des confettis © MC/93infos

Il était attendu de tous. Guillaume Pepy, président de la SNCF et Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Île-de-France, ont présenté en grande pompe le Francilien crée par Bombardier, mercredi 4 novembre au technicentre Joncherolles.








Guillaume Pepy et Jean-Paul-Huchon devant le Francilien« Notre exigence fondamentale est la ponctualité », martèle Guillaume Pepy dans son discours inaugural. Manque de bol pour cette grande première, c’est loupé ! L’inauguration prévue à 14h aura finalement lieu une heure plus tard. Le président s’en excuse, invoquant une réunion importante avec des syndicats.

Sur les quais du technicentre de Joncherolles, on attend avec impatience la sortie du Francilien. Ça et là, quelques drapeaux CGT. 15h, le train sort de l’entrepôt tel une grande star faisant son entée sur la scène du Zénith. Fumée, lâché de confettis aux couleurs de la rame (fushia, orange, gris et violet), Moby en fond musical ; le train de banlieue a droit à tous les honneurs.

Le Francilien au milieu des confettis

« C’est un train révolutionnaire, zéro panne », annonce fièrement Guillaume Pepy. Doté des dernières technologies, il pourra rouler à une vitesse maximale de 140 km/h. Les trains courts pourront accueillir jusqu’à 760 passagers (dont 380 assis), les trains longs jusqu’à 922 (dont 472 assis).

« Il est très beau », ajoute ce dernier. L’intérieur du train est clair et surtout hyper coloré. Les vitres sont panoramiques et les rames d’un seul tenant, comme cela existe déjà sur la ligne 1 du métro parisien. A bord, des écrans placés entre les rames donnent les dernières informations concernant la ligne. Enfin,  la rame est aussi équipée de plusieurs caméras de vidéos-surveillances « A terme, tous les trains d’Île-de-France vont recevoir cet habillage », certifie le président de la SNCF.

Des couleurs gaies pour filer la pêche !

Sièges rouges et écran vidéos à l'intérieurLa mise en service du premier Francilien est prévue pour le 13 décembre. Il circulera sur la ligne H qui relie la Gare du Nord à Luzarches en passant par Saint-Denis et Epinay-Villetaneuse. Dès juin 2012, la ligne H sera uniquement équipée de rames Francilien. Adieu les « petits gris », ces rames inox vieillottes.

Les Sequano-Dyonisiens peuvent s’estimer heureux, en plus d’un nouveau train, ils auront droit à des stations plus accueillantes. En effet la SNCF prévoit de mettre en place des diffuseurs de parfum d’ambiance à Saint-Denis et Epinay-Villetaneuse. Et en fond sonore, y’aura-t-il Le bruit et l’odeur de Zebda ?


L’arrivée du Francilien (séquence photo montée comme une vidéo)