Polémique

centreNoisy-le-Sec – Le refus de Jean-Paul Burot de faire une minute de silence provoque un tollé

Noisy-Le-Sec-Jean Paul Burot
Jean Paul Burot

Jeudi dernier, le conseiller municipal Jean-Paul Burot (lutte ouvrière) a refusé d’observer une minute de silence pour Aurélie Fouquet, cette jeune policière municipale tuée lors de l’attaque sur l’A4 à Villiers-sur-Marne. Son intervention filmée fait polémique.








Lors du conseil municipal de jeudi dernier, Jean-Paul Burot, conseiller municipal LO, s’est fait remarquer par son refus d’observer une minute de silence en l’honneur d’Aurélie Fouquet la policière municipale tuée à Villiers-sur-Marne.

Jean-Paul Burot explique que « toutes les heures il y a un ouvrier qui meurt, il n’y a pas de minute de silence pour eux » . « C’est parce que c’est un policier qui a été abattu, et ben non, moi je me lèverai pas » , continue l’élu.

Son intervention filmée par le blogueur François Duarté a été postée sur youtube et reprise instantanément par plusieurs sites et blogs parmi lesquels celui du syndicat national des policiers municipaux.

Les commentaires qui suivent la vidéo sur la plate-forme vidéo sont loin d’être élogieux. Ainsi, Française 7524 écrit : « Si c’était sa fille il penserait autrement.  » Pour tifalockheart2 : « Certes des ouvriers meurent tout les jours et n’ont pas droit à une minute de silence… Mais eux meurent d’accident du travail… Pas d’assassinat volontaire…  » Sur facebook, un groupe Jean-paul BUROT démission !!!!!!!!! a même vu le jour et il compte déjà 2 109 membres…


ÉTEINDRE L’INCENDIE

L’affaire a pris une telle ampleur que l’intéressé ainsi que le maire de Noisy-le-Sec ont tout deux réagi.

Dans les colonnes du journal le Parisien, hier, Jean-Paul Burot se justifiait : « Bien sûr que l’assassinat d’un être humain est épouvantable, mais ce que j’ai voulu dénoncer, c’est la manipulation politique qui existe derrière cette affaire. La finalité de cette affaire, c’est d’armer les polices municipales.  »

Le maire Alda Pereira Lemaitre pour sa part, « déplore l’absence d’unanimité lors de cette minute de silence » et « réitère toutes ses condoléances à la famille et aux proches d’Aurélie Fouquet » dans un communiqué visible en page d’accueil du site de la ville.

2 commentaires sur “Polémique

Les commentaires sont fermés.