Décès

ouestAubervilliers – Un dernier hommage à Annike Kelebe

ANNIKE KELEBEJeudi, ils étaient nombreux à s’être rendus aux obsèques d’Annike Kelebe en l’église Notre dame des vertus. L’ancienne conseillère municipale PS est décédée d’une longue maladie.









Les obsèques d’Annike Kelebe ont été célébrées jeudi 15 juillet en l’église Notre dame des vertus d’Aubervilliers. La conseillère municipale PS s’était éteinte quelques jours plus tôt d’une longue maladie.

De nombreux élus, mais aussi des habitants sont venus assister à la messe. Dans son discours, le prêtre a rendu hommage à la « volonté inébranlable d’être au plus proche des pauvres » qui animait l’ancienne élue. « Annike s’est souciée de ses proches, même dans les jours difficiles de sa vie. »


« UN VOLCAN »

Le maire Jacques Salvator a ensuite pris la parole et a raconté deux anecdotes concernant la défunte. « Je me souviens de la rencontre avec une adolescente, Anne Vanessa. Elle avait 15 ans et voulait participer à la commission médicale du conseil municipal. Je me suis demandé « qui sont ses parents pour avoir une volonté si précoce ? » Son père, Frédéric est un homme discret et calme. Le volcan doit être quelque part ! Et j’ai découvert Annike. »

Puis il évoque la deuxième rencontre avec Annike qui s’est déroulée au lendemain du festival Génération. Annike avait écrit des chansons, ses voisins l’avaient entendu chanter. Le  maire a alors eu l’idée de confronter les textes de la conseillère municipale à ceux du rappeur local Socrate. «  Ça s’est fait et c’est un des plus débats inter générationnels auquel j’ai assisté » , résume Jacques Salvator avant de conclure sur la personnalité d’Annike et de souligner « cette pugnacité et cette volonté d’engagement vital » .