Initiative

ouestEpinay-sur-Seine – La ville lance sa bourse au permis B

Epinay-permis-2
© MC/93infos

Hier soir, seize jeunes bénéficiaires de la bourse au permis de conduire sont venus signer leur contrat lors d’une cérémonie en mairie. La ville finance à 70% le permis, en échange le participant effectue une activité d’utilité publique.







« C‘est la première année que nous mettons cette action en place, explique Claire Boulade, la référente du dispositif. C’est une vraie volonté politique. Trente jeunes ont été sélectionnés. Une première session de seize, puis une autre de quatorze. »

Lundi soir, la première session des candidats au permis de conduire était présente en mairie pour la signature des contrats. Ce dernier comporte le nom du participant, l’auto-école qu’il a demandé et l’opération qu’il va mettre en place. Car il y a une contrepartie pour se faire financer son projet ! Chaque jeune doit, au travers d’une association ou d’un service municipal, s’impliquer dans la vie de la ville durant 35 heures.

Saadary Aïdara, 18 ans a découvert la bourse au permis de conduire en lisant le journal municipal. « Je me suis dit que j’allais tenter ma chance. J’ai cherché un projet qui pouvait correspondre. J’ai envie de réunir des personnes âgées et des jeunes pour qu’ils communiquent entre eux à travers la danse ou bien un débat. » Avec cette bourse, 70% du permis est financé par la mairie. Une bonne affaire pour la jeune bachelière. « Mes parents m’avaient dit que si j’avais le Bac, ils me payaient le permis. Du coup, je vais pouvoir utiliser l’argent pour autre chose. »


PLUS DE FILLES QUE DE GARÇONS

Hervé Chevreau qui a porté le projet est heureux qu’Epinay « soit la première ville du 93 à mettre en place la bourse au permis » . Le maire note toutefois que sur 250 demandes « nous avons eu une majorité de filles. Pourquoi les garçons n’ont pas répondu ? Le questionnaire était trop dur ? Je ne crois pas. Les femmes ont davantage la niaque. »  L’occasion pour l’élu de rappeler qu’à Epinay, « ce sont les femmes qui gèrent entièrement la rénovation urbaine » .

La bourse au permis de conduire a été votée en conseil municipal à l’unanimité. Deux auto-écoles ont joué le jeu : Les quatre colonnes et Obélisque. Pour le directeur des quatre colonnes, Hugues Doncelet, de dispositif  « est une très bonne idée » . « Surtout leur faire signer un contrat, ils sont obligés de s’engager » .

Reste maintenant à passer le code et le permis avec comme l’espère le maire « 100% de réussite ! »