Scolaire

carte 93-centrePantin – L’école zéro énergie ouvre ses portes jeudi

Pantin école Saint-Exupéry 2
© MC/93infos

L’école Antoine Saint-Exupéry située le long du canal de l’Ourcq est le 23e établissement scolaire de la commune. Flambant neuf, il répond aux normes de Haute Qualité Environnementale (HQE). Il est aussi auto-suffisant en énergie et produira sa propre électricité grâce à des panneaux photovoltaïque.







Si ce n’est pas l’école du futur, ça y ressemble ! Fait de béton et de trois essences de bois (chêne, pin maritime, épicéa), pourvu de larges baies en triple vitrage ; le bâtiment construit sur 3 000 m2 en lieu et place d’une casse automobile en impose. L’établissement est divisé en deux : d’un côté les maternelles, de l’autre les élémentaires. Les plus petits disposent d’un étage entier. Des salles de classes, une cour en hauteur est accessible. Au milieu trône un dôme en forme de coque de bateau renversée.


Pas de dépenses superflues

A l’intérieur, les classes sont spacieuses et lumineuses. Toutes sont équipées de stores électriques et les salles exposées au nord profitent de la lumière extérieure via des « solar spots ». Ces cylindres installés dans le plafond rejoignent le toit et laissent pénétrer la lumière extérieure dans les pièces. Le chauffage est assuré par une pompe à chaleur et fonctionne selon le principe de la géothermie. Et en été, la chaleur reste dehors. « Quand il a fait chaud au mois de juin, les ouvriers nous ont demandé si on avait mis la climatisation tellement il faisait frais dans le bâtiment » , sourit l’architecte Emmanuelle Patte. Mais non, même pas, « les murs en béton à l’intérieur stockent la fraicheur la nuit et la redonnent pendant les journées chaudes » , précise-t-elle.

Les toits sont tous recouverts  de panneaux photovoltaïques qui permettent de couvrir les besoins en énergie de l’école mais aussi de financer sa construction. « Nous revendons l’électricité à EDF à un tarif supérieur à ce qu’il vend aux particuliers. Si EDF ne nous rachetait pas l’électricité à ce tarif-là, nous aurions fait moins évolué » , souligne le maire (PS) Bertrand Kern.


Un coût total de 14 millions d’euros

Une école zéro énergie coûte cher. L’investissement de départ est environ 20% supérieur à une école classique. Le coût total du groupe scolaire Saint-Exupéry s’élève à 14 millions d’euros dont 700 000 euros de subventions (région, appel à projet). « L’Etat n’a rien donné, le Conseil général non plus. Il n’a plus de sous. Il est complètement étranglé » , précise le maire… et conseiller général. L’amortissement est prévu sur trente ans.

Il n’existe que deux établissements scolaires équivalents en France et Pantin est la première commune du département à se doter d’une école nouvelle génération, « une fierté » pour Bertrand Kern.




Un commentaire sur “Scolaire

Les commentaires sont fermés.