Conseil municipal

carte 93-centreAulnay-sous-Bois – La modification du PLU votée

Aulnau-CM-vue-d'ensemble
© MC/93infos

Jeudi 23 septembre, les élus étaient réunis pour le conseil municipal de rentrée. Les débats ont porté entre autre sur la modification de PLU qui a finalement été votée.








Les élus devaient se prononcer sur la modification du PLU. Le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable à cette modification. Elle prévoit « d’encourager la revalorisation de zones d’activités économiques vieillissantes en permettant un renouvellement des bâtiments[…] » mais aussi « accroître l’offre de logement en diversifiant les typologies de logements proposés et leurs localisation » .


Taille des bâtiments augmentée, stationnement raboté…

Concrètement, cela se traduit dans la zone Garonor par : l’augmentation de la hauteur maximale des bâtiments, la diminution des ratios de stationnement deux-roues et véhicules légers et la réduction de la marge de recul par rapport à l’autoroute (les bâtiments de bureaux ne seront plus à 50 m mais à 20 m de l’A1). Dans les quartiers nord, la taille des bâtiments ou parkings pourra atteindre 23 m et non plus se limiter à 20m. L’interdistance entre les logements sur une même parcelle sera réduite.


Une modification très critiquée

Gérard Segura, le maire PS, demande à ce que les interventions soient synthétiques « pour ne pas faire un conseil municipal trop long » et propose de caler un conseil spécial PLU « plus tard » .

Xavier Toulgouat (PC) s’interroge sur la validité de la modification : « Le document de ce soir est-il une collaboration ? Sommes-nous jusqu’au bout de la concertation ? Le compte n’y est pas. » Et de rappeler les manifestations qui ont eu lieu en juin. Jacques Chaussat (PR) est énervé. Ses remarques sur le PLU n’ont pas été prises en compte.  « Il faut dire que les feuilles volantes que m’ont proposés les services ont pu êtres perdues… » Pour lui la modification « a pour but d’amener des gens d’en dehors sans qu’il n’y ait les services publics adéquats » . Alain Amedro (EE) a « une impression de bricolage » et souligne lui aussi le manque de concertation. Il reproche au maire de se précipiter. « On est face à une crise du logement qui est multiple. Il faut y répondre. Il faut construire mais avec qualité et respect des espaces verts environnants. Dans aucun cas il n’y a ça dans votre projet. » Puis vient le tour de Frank Cannarozzo (UMP). Ce dernier déplore un manque de vision globale : « Vers quelles ville voulons-nous aller ? Combien de personnes seront nous capable d’accueillir ? Vous n’avez pas tranché. Tant que vous n’aurez pas levé cette ambiguïté, vous aurez de l’opposition. » Autre reproche formulé : de diviser la population en tenant un discours différent suivant les quartiers.

Gérard Segura clôt le sujet et critique le bilan de l’ancienne majorité. « Nous  avons 25 ans de retard à rattraper.  Nous voulons protéger les zones pavillonnaires. Nous ne voulons rien bétonner, au contraire. Nous allons sanctuariser certaines zones. La révision du PLU doit revenir sur vos erreurs. Sur toutes les opérations à venir, nous exigerons 20% de logement social. […] A un moment donné, il faut prendre des décisions. »

Après un vote à bulletin secret sur demande des groupes d’opposition, la modification est adoptée à 32 voix pour, 19 contre et deux nuls. La refonte du PLU se fera dès 2011 et durera 18 mois.



Autres points à l’ordre du jour :
– l’acquisition du 45 rue de Toulouse dans le cadre de la construction d’un équipement petite enfance.
– le vœu des élus de la majorité relatif à la fermeture du supermarché ATAC.

Un commentaire sur “Conseil municipal

  1. Pendant que les proletaires galerent la bourgeoisie boheme parisienne fout son pognon par les fenetres dans des appartements a 6000 eur / m2.
    WAD MAG le magazine des cultures urbaines fait une mega teuf pour les bobo parisiens. le dimanche 10 octobre 2010 de 10h00 a 22h00 au 101 rue du faubourg saint denis 75010 PARIS. champagne, petits fours, bouffe, caviar, bierre, vodka, coca-cola, et jeux debiles au menu. venez nombreux du 93 pour leur montrer ce qu’est vraiment la culture urbaine: des vrais gens et pas ce qu’ils photographie dans leur magazine pour beauf. raz le bol d’etre consires comme des animaux quand on habite le 93.

Les commentaires sont fermés.