Développement durable

carte 93-nordLivry-Gargan  – Le collège Leon Jouhaux
a créé son propre agenda 21

LIVRY-ELEVES-3 © MC/93infos
© MC/93infos

Depuis février 2010, le collège Jouhaux de Livry-Gargan s’est doté d’un agenda 21 sur le thème : gestion des déchets et protection de la biodiversité. Tous les élèves, mais aussi les professeurs et le personnel non enseignant sont concernés. Des actions concrètes ont déjà vu le jour : réutilisation du papier imprimé, récupération de piles…






Dans les salles de classe, on trouve désormais un bac jaune estampillé « bac à brouillons ». Le but ? Réutiliser les feuilles déjà imprimées. Des points de collecte pour piles usagées ont aussi fait leur apparition. Dernier projet en date : trier les déchets à la cantine. Des élèves référents accompagnés de professeurs ou de parents d’élèves, tous volontaires, vont une fois par mois cibler les peaux de bananes et les mettre de côté pour en faire du compost.


Sensibiliser au développement durable et créer des automatismes

Ces actions, coordonnées par Béatrice Ruffin, professeur de SVT, se font dans le cadre de l’agenda 21 du collège Jouhaux. Voté en février 2010, il est axé sur la gestion des déchets et la protection de la biodiversité. « Tout le collège est concerné : élèves comme personnel » , explique Béatrice Ruffin. « Cela représente beaucoup de monde : 1 000 élèves, 100 professeurs et 40 personnes non enseignantes.  » Pour faire avancer l’agenda 21, Béatrice a prévu une organisation sans faille. Un comité de pilotage composé de professeurs, parents d’élèves et élèves de 6e et 5e bombardés écos-délégués, se réunit régulièrement pour mettre les idées en commun et décider de la marche à suivre. Mais pourquoi lancer un agenda 21 au sein d’un collège ? « Il s’agit d’engendrer des automatismes dans les actions quotidiennes » , répond la dynamique professeur de SVT, mais aussi de sensibiliser tout ce petit monde au développement durable.


Un bilan positif

Anthony en classe de 4e2 et Loïc élève en 4e5, prennent la chose très au sérieux. Ils ont été élus éco-délégués. « On assiste à des réunions et ensuite on explique à d’autres élèves en quoi ça consiste » , résume Loïc. « C’est notre avenir, note Anthony lucide. Et puis c’est là où l’on passe le plus de temps. » Sensibilisé à l’écologie, il reconnaît pourtant que la tâche n’est pas facile. « Chez moi j’ai un jardin écologique, je fais du compost. Je connais déjà, mais les autres 4e, ce n’est pas ce qui les préoccupe le plus… »

Pourtant, le bilan est positif selon Catherine Lablanche, professeur des écoles en SEGPA. « Ça marche bien. Ils ramènent tous des piles usagés de chez eux. Nous avons visité le centre de tri de Sevran, ça les a vraiment intéressés.  »  Le jardin qu’elle cultive avec ses élèves à l’intérieur du collège est aussi un moteur dans l’agenda 21. A terme, il va devenir le jardin de la biodiversité. Là aussi, les élèves s’impliquent. « Nous l’avons réaménagé récemment, les garçons étaient très fiers. » Prochaine étape : la plantation d’herbes aromatiques ou de fleurs à cuisiner.


S’ouvrir sur l’extérieur

Le pari pour Béatrice Ruffin qui a réussi à fédérer une solide équipe autour d’elle : faire connaître la démarche du collège au grand public. Un partenariat avec l’école d’ingénieur est envisagé. Mais dans l’immédiat, le plus important, c’est de tout mettre sur internet. Les informations seront d’ailleurs sous peu en ligne sur le site du collège. « On sait que ça va être long à se mettre en place… » , sourit la professeur de SVT, mais avec un punch pareil, pas de doute, ça va marcher !



Jeudi 16 décembre, de 14h à 16h au CDI, l‘association E-Graines interviendra sur le thème de la biodiversité. Le spectacle sera suivi d’un débat.



2 commentaires sur “Développement durable

Les commentaires sont fermés.