Projet urbain

carte 93-centreMontreuil – Le futur cinéma Le Méliès
se dévoile

Méliès vue hall-800
Le hall du Méliès

C’est le projet de l’architecte local Bernard Ropa qui a été retenu pour le futur Méliès. Le cinéma situé place de la mairie, va être entièrement refait. Ouverture prévue fin 2012.






Lors du conseil municipal du 18 novembre, les élus ont voté pour le projet de l’architecte Bertrand Ropa. Ce dernier prévoit de construire un cinéma tout en verre, très lumineux, avec à l’intérieur une ossature de bois.

Il comprendra six salles de projection soit 1 120 places estampillées arts et essais, mais aussi un café avec terrasse. « Nous avons retenu un parti architectural qui met l’accent sur la chaleur et le confort du lieu » , explique Lionel Vacca, conseiller municipal chargé des bâtiments. Une salle sera entièrement dédiée aux films 3D, tandis que la plus grande salle du futur cinéma sera dévolue aux évènements spéciaux (festivals, ciné concerts…).

« Montreuil et le Méliès ont vocation à résister à la concentration parisienne de la fréquentation, où plus de 85% des entrées se font dans les 3 circuits qui dominent le marché.  Nos six salles seront résolument tournées vers l’accès de tous à un cinéma de qualité et de découverte. Elles renforceront donc encore ce cinéma, reconnu pour sa politique d’animation et de formation des publics » , a déclaré le maire Dominique Voynet.


Un projet qui fait consensus

Initié par l’ancienne municipalité, le projet repris par Dominique Voynet lors de son élection en 2008 fait consensus. Le groupe RSM a voté pour, tout comme le nouveau groupe d’opposition Front de gauche qui craint toutefois des problèmes d’ordre financier. « Dans un contexte où la maire nous rabâche à longueur de temps que la ville est en réseau d’alerte et qu’elle entend veiller à l’utilisation de chaque euro dépensé, on apprend par la délibération que le projet retenu pourrait dépasser le plafond qui avait été fixé et cela avant même le début des travaux. Nous serons donc particulièrement vigilants sur ce point ainsi que sur la concertation avec les adhérents de l’association Renc’arts au Méliès qui ont fortement contribué à l’avancée de ce projet que l’équipe de Voynet voulait initialement enterrer » , affirme Gaylord Le Chequer, président du groupe.


L’aboutissement d’un long projet
L’agrandissement du cinéma Le Méliès a bien failli ne jamais voir le jour à cause de procédures lancées par les deux géants MK2 et UGC. La situation s’est finalement dénouée quand la municipalité s’est engagée dans le cadre d’un document d’orientation de la politique municipale du cinéma, à ne pas favoriser un dumping des prix par une politique de subventions, à rester dans le cadre de la programmation actuelle du Méliès et à conserver les 3 labels décernés aux cinémas art et essai.

L’ouverture du futur Méliès est attendue pour novembre 2012.