Aubervilliers – Discutez de l’avenir du sport féminin avec Sarah Ourahmoune !

Aubervilliers boxe Sarah Ourahmoune 1 © MC/93infos
Sarah Ourahmoune © MC/93infos

carte 93-ouestLe Boxing Beats organise demain, une soirée sur le thème de l’avenir du sport féminin autour d’un débat puis d’un gala de boxe anglaise féminine. Ce projet, une première à Aubervilliers, est porté à bout de bras par Sarah Ourahmoune, championne de France en titre et licenciée du club.







Tout est parti d’un constat : au Boxing Beats, les femmes sont de plus en plus nombreuses. 56 pratiquent la boxe anglaise en compétition et tous les cours sont complets. En tout, près de 70 femmes ont franchi la porte du gymnase et se sont inscrites. « Pourtant, dans les autres clubs, ça ne marche pas auprès d’un public féminin » , explique Sarah Ourahmoune la championne de France de boxe anglaise en 48 kg. Pour attirer une clientèle féminine, il a fallu consentir à quelques sacrifices financiers. « Pendant trois ans, nous avons proposé l’inscription gratuite pour les femmes. Cette année, c’est payant pour cause de restrictions budgétaires, mais la cotisation va de 50 à 90 euros pour les femmes contre 170 pour les hommes. »

Outre l’inscription à tarif réduit, le club a su s’adapter aux besoins de ces dames. Depuis la rentrée 2010, le Boxing Beatspropose un cours de boxe/fitness le samedi matin. Spécificité : à l’étage du gymnase, des tables, ordinateurs sont à disposition des enfants qui sont accueillis pendant que leur mère se défoule en contre-bas. « On a tout ce qu’il faut : de la peinture, des jeux. Il y a une bonne ambiance, c’est assez sympa. Ça permet à des femmes de tout âge de se défouler. Au départ je les ai rassurées en leur disant qu’il n’y aurait pas de confrontation et au final, c’est elles qui le demandent ! » , s’étonne Sarah qui anime le cours avec son mari.

Quelques années en arrière, une telle initiative aurait sûrement eu du mal à voir le jour. Les mentalités évoluant, c’est désormais possible, mais le fossé entre sport masculin et féminin est toujours présent. Pour en parler, Sarah Ourahmoune avec l’aide du Boxing Beats et de la municipalité organise demain une soirée consacrée au sport féminin. Un débat en mairie animé par de nombreuses personnalités, portera sur les possibilités d’évolution du sport féminin en 2011. Il sera suivi d’un gala de boxe avec onze combats dont sept compteront pour le championnat de France.








Vendredi 10 décembre, soirée dédiée au sport féminin
Débat « Les défis du sport féminin en 2011 », à 18h en mairie d’Aubervilliers,
Suivi d’un gala de boxe féminine de niveau international au gymnase Guy Moquet. Ouverture des portes à 19h30. Entrée : 5 euros.
Renseignements au  01 48 33 74 50 ou 06 79 39 79 08

Les commentaires sont fermés.