Le best of

Conseil municipal du Raincy, le 13 décembre 2010

RAINCY-REUNION-RAOULT ©MC/93infos
Eric Raoult ©MC/93infos

La dernière réunion du conseil municipal a donné lieu a un festival de vacheries entre le député-maire Eric Raoult (UMP) et le président du groupe Le Raincy à Venir, Stéphane Lapidus (PS)…








Et ça commence très fort dès le début… « Je me suis couché tard hier car nous avons sabré le champagne à Noisy-le-Sec. Et même si M. Lapidus me prend pour un puching-ball, je garderai le sourire. » Visiblement très heureux de la victoire de la droite à Noisy-le-Sec, le député-maire n’a pas arrêté de chambrer le PS avec ça toute la soirée.

Vanne ? Demi-vérité ? Eric Raoult fait un geste en direction de l’opposition. Les élus sont alors en train de débattre du débat d’orientations budgétaires (DOB). « Je souhaiterais comme dans d’autres villes,  que l’opposition au lieu de dénigrer, […] on travaille ensemble. » « Nous agissons, nous ne sommes pas des ennemis » , rétorque Stéphane Lapidus.

S’en suit une vive discussion sur le règlement intérieur et la date de remise des documents aux élus. L’opposition estime ne pas les recevoir à temps pour préparer le conseil municipal. Comme un cheveu sur la soupe, Eric Raoult revient sur les élections à Noisy. « Vous avez perdu Noisy-le-Sec parce que vous n’avez pas voulu voter PC.  » « Je ne suis pas à Noisy mais à la table du conseil municipal du Raincy » , répond le président du groupe Le Raincy à Venir. « Les cinq jours sont respectés. Il faut qu’on civilise les relations entre majorité et opposition. Si vous considérez que le code de procédure n’a pas été respecté, vous allez au tribunal » , insiste l’édile.

A l’approche des cantonales, on parle aussi beaucoup de Clichy-sous-Bois. En effet, Claude Dilain le maire socialiste de la commune, se présentera face à Ludovic Toro, conseiller général sortant UMP. « A Clichy, vous montrez votre vrai visage » , lance Eric Raoult. « Dans une commune à côté, le DOB dure deux minutes et il n’y a pas de discussions » , continue l’élu dans une allusion à peine cachée à la gestion de la mairie PS.  « Encore faudrait-il qu’ils siègent ! » , réplique Stéphane Lapidus. Bronca dans les rangs de la majorité qui se sent insultée. « Quand on est en commission, j’ai l’impression d’avoir des amis devant moi et dès qu’il y a du public, vous devenez hargneux » , se plaint le député-maire.  « Qu’est-ce que vous voulez qu’on discute là-dessus, c’est du vent ! » , riposte Stéphane Lapidus à propos du DOB.

Le conseil a ensuite continué dans une ambiance électrique, l’édile n’hésitant pas aussi à s’en prendre à un blogueur installé au fond de la salle, jusqu’à la proclamation du huis-clos.

Un commentaire sur “Le best of

Les commentaires sont fermés.