Musique

carte 93-sudClichy-sous-Bois – Le Chêne Pointu
a sa chanson et son clip

Clichy-sous-Bois, Thomas Zelko © dr
Clichy-sous-Bois, Thomas Zelko © dr

Étudiant en architecture et habitant de Clichy-sous-Bois depuis sa plus tendre enfance, Gonçalo Da Costa, a tourné un clip vidéo dans sa ville pour illustrer une chanson de Thomas Zelko intitulée « La tour du Chêne Pointu ». Une belle histoire qui a bien failli virer au fiasco avant de trouver une issue heureuse.







« La vidéo a été mise en ligne début décembre. En trois semaines, elle avait déjà été visionnée 4 400 fois.» Un beau succès pour un clip qui a bien failli ne jamais voir le jour… Tout commence en 2007, après les émeutes qui ont secoué Clichy-sous-Bois. « Avec Amit Babooa de la Forestière, on voulait faire quelque chose pour la ville. On savait qu’à la vingtaine, on allait partir. Lui était dans le cinéma, moi dans l’architecture. C’était le moment d’agir. » Les deux jeunes adultes créent alors l’association Objectif Clichy.

Clichy-sous-Bois, Thomas Zelko lors du tournage © dr
Clichy-sous-Bois, Thomas Zelko lors du tournage © dr

Thomas Zelko, chanteur originaire de Livry-Gargan fait appel à eux pour réaliser le clip de sa chanson « La tour du Chêne Pointu ». « Via le fonds de participation des habitants, nous avons eu une subvention de 500 euros. » L’équipe fait avec. « On se voyait tous les deux mois avec Thomas. Le tournage a eu lieu en octobre 2009. » Le projet dérape une première fois. Pour illustrer certaines scènes, Gonçalo souhaitait filmer des jeunes du quartier. « On a essayé de mobiliser des jeunes en passant par la mairie, mais ça a été très compliqué. » Enthousiastes au début quand le projet leur a été présenté, aucun d’eux ne s’est finalement déplacé le jour du tournage. « Ça a été catastrophique. » Solution de repli, les personnes de l’atelier théâtre et des amis ont fait de la figuration. « Si on avait proposé 100 euros pour le tournage, il y aurait plus de monde. C’est difficile de faire comprendre que c’est amateur » , déplore Gonçalo.

Tournage du clip

Au bout d’un mois le clip est en boîte, mais Amit Babooa qui devait le monter, délaisse le projet. Et le tout prends du retard… Juillet 2010, Gonçalo, pugnace, veut finir le travail qui a été confié à son association. Il fait alors appel à son réseau pour trouver un monteur. C’est finalement Erwan Bonandrini qui s’attellera à la tâche. Trois mois plus tard, le clip est en ligne sur youtube. « On a des commentaires positifs » , se félicite-t-il. « C’est un clip communautaire, très Clichois, pour des personnes qui habitent ici ou qui y ont vécu. » Autre motif de satisfaction pour le jeune homme, le style du titre. « La tour du chêne pointu» s’apparente plus à du Brassens ou du Thomas Dutronc qu’à du rap. Une manière de briser les clichés sur la musique en banlieue, avec en prime une bonne dose d’humour. A découvrir.








Le myspace du chanteur Thomas Zelko : http://www.myspace.com/thomaszelko
Le facebook du chanteur : http://fr-fr.facebook.com/thomaszelko





A propos des émeutes
Habitant de Clichy-sous-Bois, Gonçalo a vécu de près les émeutes. « Ça nous pendait au nez. On sentait que ça allait exploser. Je ne pensais pas que ça allait prendre cette ampleur. Je ne pouvais plus venir chez moi (Ndlr : au bois de la couronne). C’était des scènes de film américain. » Malgré cet épisode douloureux, Gonçalo reste profondément attaché à sa ville et pour l’instant, y habite toujours. « L’avenir sera plus radieux pour Clichy. On est tellement bas qu’on ne pourra pas descendre plus. Ici, c’est un désert. » Avec l’arrivée du tram, les travaux ANRU, la ville est en train de changer de visage… augurant de jours meilleurs ?

Les commentaires sont fermés.