Voeux

carte 93-nordTremblay-en-France – Halte aux discriminations

Tremblay-en-France - François Asensi, discours des voeux © MC/93infos
Tremblay, François Asensi lors des vœux © MC/93infos

François Asensi, député-maire de Tremblay, poursuit sa lutte contre les discriminations et la stigmatisation des jeunes de banlieue. Il l’a encore répété mardi soir, lors de la cérémonie des vœux.







Dans un palais des sport archi-bondé, François Asensi est monté seul sur l’estrade pour prononcer son discours. Derrière lui, deux énormes affiches de l’Académie des banlieues et du prix de la manipulation remis à TF1. Depuis la diffusion du reportage de HD l’émission d’Emmanuel Chain, traitant du trafic de drogues à Tremblay-en-France, le député-maire est parti en croisade. Pour redorer l’image de sa ville d’abord, mais aussi contre les discriminations dont souffrent les habitants de la banlieue, en particulier les jeunes. « J’ai fait une proposition de loi a l’Assemblée nationale sur la discrimination territoriale, parce que ça doit être puni au même titre que les autres discriminations. »


« La dépénalisation est dangereuse »

Le trafic de drogues, François Asensi en a beaucoup parlé dans son discours, faisant entendre une voix discordante de celle de son homologue de Sevran, Stéphane Gatignon. Alors que ce dernier est favorable à une dépénalisation des drogues, François Asensi est farouchement contre. « Certains préfèrent se lancer dans le trafic de drogues pour l’argent facile. Je condamne ces choix qui fort heureusement ne sont pas ceux de tous les jeunes. La dépénalisation est dangereuse. Il faut lancer une vrai débat sur la drogue. Une campagne sanitaire digne de ce nom doit être lancée » , déclare l’élu avant d’ajouter que les villes « populaires » comme Tremblay ont besoin de moyens supplémentaires pour faire face.

L’édile a ensuite résumé les réalisations à venir pour 2011, parmi lesquelles la rénovation urbaine du centre-ville. La « subvention tant attendue » a enfin été accordée à la commune et les travaux vont pouvoir commencer. « Le Grand ensemble a été conçu par l’Etat. Il a donc un devoir de corriger les erreurs commises. »




Réalisations en 2011 :
– ouverture de la place des droits de l’homme
– ouverture d’un relais maternelle
– ANRU Grand ensemble