Cantonales, 2nd tour : l’analyse

carte-93Le département reste à gauche, mais le PS est fragilisé avec des sièges perdus au profit du PC et de l’UMP. Au final, le conseil général de Seine-Saint-Denis sera composé de  : quinze élus pour le PS et apparentés, treize pour le PC-Front de gauche, onze pour la droite et un pour les Verts.





Le département de la Seine-Saint-Denis reste à gauche, mais la position du président du conseil général sortant, Claude Bartolonne, est fragilisée. Le PC-Front de gauche revient en force et ravit deux cantons. La droite obtient un siège supplémentaire.


Ça bascule

Le PC gagne deux duels contre le PS : à Aubervilliers-Est avec Pascal Beaudet (50,78%), à Montreuil Ouest avec Belaid Bedreddine (51,88%). Epinay-sur-Seine bascule à droite. Hervé Chevreau (62,72%) éclipse littéralement Serge Mery (32,78%), conseiller général sortant apparenté PS. A Villepinte aussi, la droite retrouve des couleurs puisque l’ancienne édile UMP Martine Vallenton (51,79%), l’emporte sur Nelly Roland (48,21%). A Clichy-sous-Bois/Le Raincy, c’est l’inverse : le socialiste Claude Dilain (51,24%) bat le sortant Ludovic Toro (48,76%).

L’élection du nouveau président du conseil général se déroulera jeudi matin.



A lire aussi : les résultats et l’analyse du premier tour des cantonales
les résultats du second tour des cantonales