Faits divers – Arnaque : il passe 23 170 appels frauduleux

carte-93Entre le 3 février et le 19 octobre 2010, France Télécom est victime de l’utilisation frauduleuse de lignes téléphoniques des sous répartiteurs situés en Seine Saint Denis…




Muni de combinés téléphoniques comportant une touche « bis », d’un faisceau de fils téléphoniques, un individu procédait à des branchements artisanaux afin de pirater les lignes téléphoniques, dans le but de réaliser des communications vers des numéros d’appels surtaxés de type « audiotel », où des serveurs vocaux automatiques lui donnait des codes alphanumériques utilisés comme monnaie virtuelle sur une plate-forme de loterie sur Internet.

23 170 appels ont ainsi été passés pour obtenir des codes.

Le service de l’investigation transversale (SIT) est saisi de l’enquête. Les policiers identifient l’escroc : il s’agit d’un homme de 28 ans, agissant seul ; il a perçu 53 virements de la société gestionnaire de la loterie pour un montant de près de 20 000 euros.

Interpellé le 30 mars 2011, lors de la perquisition de son domicile, une clef permettant d’accéder aux sous-répartiteurs et un combiné téléphonique professionnel utilisé pour pirater les lignes ont été découverts.

Il a été déféré en vue d’une comparution immédiate.