Roman policier

carte 93-centreAulnay-sous-Bois – Alain Roger : « La banlieue a besoin qu’on lui foute la paix »

Aulnay-sous-Bois, Alain Roger © MC/93infos
Aulnay-sous-Bois, Alain Roger © MC/93infos

Professeur d’arts plastiques et habitant d’Aulnay-sous-Bois depuis dix ans, Alain Roger vient de sortir le dernier tome de son triptyque dédié aux villes de banlieue. Intitulé Isotopes, il voit l’un des deux héros mourir et l’autre partir à la recherche d’un passé mystérieux. Le décor ? Bagnolet.







Nous avons rencontré Alain Roger chez lui, dans sa maison d’Aulnay. Il s’est prêté au jeu de l’interview, assis devant son bureau encombré de papiers en tout genre.


93infos : Depuis quand écrivez-vous des livres ?
Alain Roger : Mon premier roman date de 1991. Celui qui vient de sortir, Isotopes, est le troisième du cycle. J’ai aussi écrit six livres de poésie.

93infos : Pourquoi vous êtes-vous lancé dans l’écriture ?
Alain Roger : Avant j’habitais Villeneuve-Saint-Georges. Quand j’ai dû déménager à Aulnay pour le travail, j’ai voulu garder un souvenir de la ville où j’avais vécu en l’écrivan0t. Ca a pris la forme d’un roman policier. Au fil des pages, j’ai fait le portrait de la ville. Quand je me suis installé à Aulnay, j’ai écrit le deuxième tome. L’action se déroule entre les deux villes. Mon personnage me suit. Je pensais mettre un terme à ça. Et puis j’ai trouvé dommage de planter mes héros comme ça. J’ai eu envie de les remettre en scène et d’expliquer pourquoi ils étaient là, en banlieue.

93infos : Et que font-ils là alors ?
Alain Roger : A la fin du second bouquin, un des personnages quitte la banlieue pour aller vivre à Nantes. Mais celui qui reste meurt, donc son ex-coéquipier revient pour enquêter. L’action se déroule à Bagnolet.




« J’ai un regard bienveillant sur la banlieue »



93infos : Pourquoi avoir choisi de situer l’action du livre à Bagnolet ?
Alain Roger : J’adore me promener. Je suis un grand marcheur. J’ai trouvé le quartier de la Fraternité. Il y a des masures, des jardins ouvriers… J’ai fait des repérages. J’ai rencontré un jardinier, je l’ai mis dans le livre. D’ailleurs, j’aimerais bien le revoir pour le lui donner !

93infos : Est-ce un acte militant  de planter le décor de vos romans dans le 93 et de décrire sous un œil nouveau la banlieue ?
Alain Roger : Il y a dix ans quand nous nous sommes installés à Aulnay-sous-Bois, on s’est promené dans le centre-ville et on a trouvé que c’était charmant. La banlieue a besoin qu’on lui foute la paix. L’image qu’en ont les gens lui échappe. C’est blessant par certains côtés. J’ai un regard bienveillant sur la banlieue et j’ai envie de défendre cette ville où je vis. Je veux montrer la banlieue telle qu’elle est. Plus il y aura d’écrits, mieux ce sera.

93infos : Quel est votre prochain projet ?
Alain Roger : Un nouveau livre qui s’inspirera de mes promenades et dont le point de chute serait un jardin. Je veux rendre hommage aux jardins de banlieues.




Isotopes, d’Alain Roger aux éditions Editinter
Le site web : http://alain-roger.pagesperso-orange.fr/alainrogerisotopes.html
Le samedi 7 mai, lecture-rencontre avec l’auteur à la libraire Folies d’Encre