Judiciaire

carte 93-centreNoisy-le-Sec – Deux membres de l’UMP
mis en examen

Alda Pereira Lemaitre © MC/93infos
Alda Pereira Lemaitre © MC/93infos

Tout est parti d’un tract de l’UMP diffusé en octobre 2009, critiquant la maire en poste : Alda Pereira Lemaitre. Le 14 décembre de la même année, cette dernière déposait plainte contre X pour injure et diffamation. Avril 2011 : Olivier Deleu et Lionel Cressiot sont mis en examen.







La semaine dernière deux membres de l’UMP local : Olivier Deleu et Lionel Cressiot étaient mis en examen dans le cadre d’une plainte pour injure et diffamation. L’ex-maire socialiste Alda Pereira Lemaitre savoure l’instant le sourire aux lèvres. « A l’époque, tout le monde me disait que l’affaire serait classée sans suite. »

Noisy-le-Sec, le tract de l'UMP
Noisy-le-Sec, le tract de l'UMP

Le 12 octobre 2009, un tract émanant de la section locale de l’UMP circule dans Noisy-le-Sec. Il est écrit que « c’est le maire le mieux rémunéré de l’histoire de notre commune : près de 6 000 euros » et « qu’en début de mandat vous vous êtes octroyé une augmentation non négligeable de vos indemnités » .

L’élue porte plainte deux mois plus tard pour injure et diffamation. Aujourd’hui, elle maintient sa position : « C’était clairement diffamant. Je touchais 3 200 euros. Quand on a 43 ans et qu’on lâche son travail pour occuper un poste de maire, on ne peut pas vivre d’amour et d’eau fraîche. Et puis, les indemnités du maire sont votées en conseil municipal. A l’époque, personne n’a contesté ni saisi le tribunal administratif. »

Plus qu’une histoire de diffamation, ce tract lui aurait fait perdre la mairie. « Je savais qu’on allait vers des partielles. La campagne a été polluée par les rumeurs. Les gens sont en train de comprendre qu’il y a eu des mensonges. »

Côté UMP, on reste serein et on attend la confrontation au tribunal. « L’affaire fait beaucoup de bruit, mais une mise en examen veut seulement dire que la procédure suit son cours » , estime Clément Cressiot délégué UMP de Noisy-le-Sec et fils de Lionel Cressiot l’ancien responsable de la section mis en examen.



Alda Pereira Lemaitre VS Noisy Hebdo
Une autre plainte déposée par l’élue va se poursuivre devant les tribunaux. L’audience est prévue pour la mi-mai. Cette fois-ci, il s’agit d’une caricature de Noisy Hebdo où elle était représentée entourée de policiers avec comme légende : « Même au Portugal, ils n’en veulent pas. »