Aubervilliers – Le restaurant des trafiquants saisi

carte 93-ouestL’affaire remonte à juin 2010,  avec l’arrestation de trafiquants de drogue. Mais ce n’est qu’un an plus tard que la police a pu frapper un grand coup : faire saisir le restaurant qui servait à blanchir l’argent du trafic.


Le 10 juin 2010, la direction territoriale de la sécurité de proximité de la Seine-Saint-Denis (DTSP 93) et le Groupe d’intervention régional de la Seine-Saint-Denis (GIR 93) démantelaient un réseau de trafiquants de stupéfiants dirigé par deux hommes âgés de 28 ans, et implanté dans la cité des 4000 à la Courneuve. Les perquisitions permettaient la saisie de 124 Kg de cannabis, près de 55 000 euros, deux compteuses de billets, 8 véhicules, un pistolet automatique, des gilets pare-balles, de montres de marque ; les comptes bancaires étaient bloqués.

Les enquêteurs se sont ensuite intéressés aux biens immobiliers et ont déterminé que l’argent du trafic alimentait un restaurant situé à Aubervilliers ; quelque 50 000 euros ont été blanchis. Le 23 mai, en application de la Loi Warsmann*, les policiers du GIR 93 ont saisi ce fonds de commerce estimé à près de 110 000 euros.


* La loi Warsmann vise à faciliter la saisie et la confiscation des biens corporels en matière pénale. De plus, la LOPPSI 2 est venue renforcer ce dispositif en prévoyant l’affectation des biens saisis aux enquêteurs et, avec accord du magistrat chargé du dossier, la possible mise aux enchères de ces biens.