Le Blanc-Mesnil – Ils voteront Hollande

Alain Ramos

carte 93-centreAlain Ramos, conseiller municipal d’opposition ex-Ps du Blanc-Mesnil, a créé un groupe de soutien à la candidature de François Hollande.








Alors que Martine Aubry doit enfin faire son coming-out aujourd’hui, un petit groupe de sympathisants PS du Blanc-Mesnil a décidé de lancer un collectif de soutien à François Hollande.

On doit cette initiative à Alain Ramos, conseiller municipal d’opposition du Blanc-Mesnil et sympathisant PS. Pour l’instant le collectif n’est composé que d’une dizaine de membres, mais il a vocation à s’agrandir. Pourquoi avoir choisi Hollande ? « Il a l’habitude des combats électoraux. Il a gagné les régionales. C’est lui qui a eu le meilleur score PS aux Européennes. Et puis il n’a pas eu peur de s’implanter en Corrèze face à Chirac » , résume Alain Ramos. Le petit groupe a l’intention de faire une campagne de proximité avec « des tracts, des réunions » .


Le plus de votants possible aux primaires

Mais la motivation première derrière cette initiative : « C’est qu’il y ait le plus de Blanc-Meslinois qui votent pour les primaires. » Une façon de faire nouvelle que l’élu apprécie. « C’est aussi une manière de remettre au centre la démocratie et de créer une dynamique populaire. » Ce n’est pas l’avis de tout le monde, puisque le député-maire du Raincy, Eric Raoult veut faire interdire la primaire en Seine-Saint-Denis. « Il ferait mieux d’accepter qu’on filme ces conseils municipaux, tacle Alain Ramos qui ajoute, quand il aura une autre dynamique par rapport à ces citoyens, on en reparlera. »




Mise à jour du 25 août

Dans un mail envoyé à la rédaction, Alain Barres, président du groupe socialiste du Blanc-Mesnil et adjoint au maire souhaite apporter une précision : « Pour information Mr Ramos du Blanc-Mesnil conseiller municipal d’opposition n’est pas apparenté socialiste il en a été exclus avant la dernière campagne municipale. Le parti Socialiste de Blanc-Mesnil fait parti de la majorité municipale. »