Montreuil – Les rats s’invitent au conseil

carte 93-centreJeudi, lors du conseil municipal, Agnès Salvadori a présenté le projet de réhabilitation du quartier de la Noue estimé à 23 millions d’euros. Un projet qui aurait pu susciter le débat… Débat qui s’est finalement cristallisé autour de la présence de rats dans le quartier.




C’est un projet de longue haleine que veut lancer la mairie de Montreuil : réhabiliter le quartier de la Noue, situé dans le haut Montreuil. Un quartier délaissé, loin des transports en commun. « C’est une cité qui donne l’impression d’enclavement. Nous voulons faire en sorte que ce quartier soit ouvert sur l’extérieur. » , explique l’adjointe Agnès Salvadori en charge du dossier. Ce dernier a été rendu possible grâce à l’accord de l’Aful, association qui gérait jusqu’à présent la cité.

La réhabilitation prévoit de démolir deux parkings, restreindre la circulation de la voiture. Certaines voies seraient limitées à 20km/h. Les équipements locaux seraient aussi revalorisés.

Coût total de la réhabilitation : 23 millions d’euros dont 1,2 million de subvention ANRU et 1,3 million de la région. Pour mener à bien cette remise en état, la mairie a procédé en trois temps explique l’adjointe. Le premier a permis de discuter du projet d’aménagement  avec l’Aful. La seconde phase est en cours. Il s’agit de  s’accorder avec les habitants sur quel type d’équipement, de mobilier urbain… Enfin la troisième et dernière phase : les travaux. « La concertation continuera pour que les habitants puissent nous avertir des nuisances, veiller à ce que tout se passe bien … » , précise l’élue.


Les rats envahissent le territoire

Après la présentation s’en est suivi une empoignade entre élus pour déterminer lequel était le plus apte à parler du quartier. Cheikh Mamadou qui revendique d’y avoir avoir vécu 30 ans : « En 2008 on a comparaît ce quartier au Bronx. Après trois ans, rien ne s’est passé. Maintenant on vous écoute, tout va bien. » Pourtant tonne l’élu, il y  un gros problème dans le quartier : les rats ! « Les gens se font poursuivre par des rats. Les rats n’ont plus peur des gens. Avenue Jean Lolive à la sortie de la nuit, il y a beaucoup de rats. J’ai habité 30 ans dans ce quartier, j’ai vu des rats poursuivre des gens, il faut vraiment faire quelque chose. »

Halima Menhoudj de la majorité enrage. Elle aussi connaît bien le quartier, et oui la mairie se bouge pour débarrasser les habitants des rats. « Une campagne de dératisation a commencé courant avril 2011. La dernière a eu lieu aux alentours du 20 sept. D’ores et déjà une nouvelle dératisation a été programmée pour la fin de l’année. » Un autre élu de la majorité renchérit en affirmant que les rats, ce n’est pas seulement l’affaire du Haut-Montreuil, c’est tout le 93 qui est touché. Jean-Pierre Brard vient mettre son grain de sel et appuie les propos tenus par Cheikh Mamadou. On s’éloigne du sujet de départ, ce qui n’a pas l’air de gêner les élus, trop occupés à se tirer dans les pattes.

Est-ce que les travaux feront fuir les rats ? Mystère…

Un vœu pour l’école

Une fois n’est pas coutume, les élus majorité et opposition ont réussi à se mettre d’accord sur un point : le vote d’un vœu en faveur de l’école. François Dukan de la FSU est venu le présenter lors d’une interruption de séance. Il dresse un portrait peu flatteur de l’éducation nationale et parle d’une rentrée catastrophique. « Les conditions de travail des enseignants ou administratifs se sont dégradées. Le non renouvellement des contrats aidés, ces statuts précaires qui ont servi à pallier de nouvelles missions, est un gros problème. Ils sont indispensables dans nos écoles. Les personnes chargées du handicap n’ont pas été renouvelées. Il ne manque 15 dans la circonscription de Montreuil.  Ce sont des personnels traités avec mépris. La réforme a sacrifié la formation des maitres. Attention, on va dans le mur, la situation est grave. »


2 commentaires sur “Montreuil – Les rats s’invitent au conseil

  1. Madame Voynet,

    La situation sanitaire à la noue face à la prolifération de rats devient chaque jours de plus en plus préoccupante.

    Que font vos services d’hygiènes et de Prévention?.

    Ce problème de insalubrité est inacceptable, les 7 000 habitants de la Noue seraient -ils de parias ou des citoyens de seconde zone?

    Le vivre ensemble commence par le respect des contribuables locaux qui paient des impots à la collectivité.

    Il est inadmissible de laisser cette situation perdurer , les habitant(es) du quartier font face à des risques sanitaires importants .

    Il est de votre ressort et de celui des autorités sanitaires départementales d’agir rapidement et efficacement dans le cadre d’une politique d’éradiction massive des rongeurs.

    Toutes questions d’ordres budgétaires doivent être occultées sur ce dossier , vous devez de remedier à ce fléau par souci de prévention et de protection de vos concitoyen(nes).

    D’ailleurs votre confrère Marc EVERBECQ devrait faire la même chose de manière concertée et organisée avec vos services ce qui n’a pas été le cas jusquà présent.

    Les précédentes campagnes organisées sur la Noue Bagnolet ont été baclée et pas assez efficace…

    Nous vous proposons un arpentage nocturne pour vous montrer l’étendue de la situation alarmante.

    Protégez encore une fois vos concitoyen(nes) .

    Monsieur le Maire de Bagnolet soyez coopératif et efficace sur ce dossier pour vos concitoyen(nes) également.

    Cordialement

  2. Parce que si on ne refait pas le quartier, les rues, etc alors les rats s’en iront ? Je ne vois pas le rapport, je suis très contente qu’enfin le quartier semble bouger. J’espère que la Mairie arrivera enfin à remettre le quartier sur la bonne voie.

    Merci,

    marie

Les commentaires sont fermés.