Rugby Fédérale 1 – Bobigny n’y a pas cru

carte 93-centre

Bobigny-Montluçon © MC/93infos
Bobigny photo d'archive © MC/93infos

Malgré une deuxième période plus aboutie, l’ACB n’a pas su renverser la tendance face à Dijon. Score final : 16-13.







Au bout d’une trêve de trois semaines, les Balbyniens avaient à cœur de se racheter après leur défaite à domicile face à Montluçon (20-22). Hier après-midi, à Dijon, les troupes de Philippe Canto se sont inclinées pour la deuxième fois de suite au terme d’une rencontre pourtant à leur portée.

D’entrée, les locaux donnait le ton en inscrivant le premier essai (7-0). « Dijon a fait un gros début de match et nous avons subi, expliquait l’entraîneur des Rouges et Noirs. On s’en doutait alors nous avons attendu que la pression baisse. » A la demi-heure de jeu, Pichot ouvrait la marque pour Bobigny sur pénalité (7-3). Après une dernière pénalité bourguignonne, les Balbyniens arrivaient à la pause avec un retard de sept points (10-3, mi-temps).

Au retour des vestiaires, l’ACB repartait avec de meilleures intentions. Moekiola inscrivait un essai que Pichot transformait (10-10). Revenus une nouvelle fois à hauteur de leurs hôtes par Danguin (13-13), les Rouges et Noirs s’inclinaient finalement sur une dernière pénalité dijonnaise (16-13).

« C’est dommage. On prend le bonus défensif mais on aurait mérité mieux, confiait Philippe Canto à l’issue de la rencontre. On essaye de positiver car c’était plutôt pas mal au niveau du volume de jeu produit et j’ai vu du mieux sur l’envie. » Malgré leur bonne prestation en seconde période, les Balbyniens pouvaient toutefois regretter les douze points manqués sur pénalité. Pas forcément de bon augure avant le passage au révélateur lillois, dimanche prochain. « Lille reste sur cinq victoires. Là, on va savoir où nous sommes » , conclut le coach de l’ACB.


A Dijon (Stade Bourillot) Dijon – Bobigny : 16-13 (mi-temps : 10-3).
Arbitre : M. Descottes (Comité Drôme-Ardèche).

Les points pour Bobigny : un essai de Moekiola ; une pénalité et une transformation de Pichot ; une pénalité de Danguin.

Evolution du score : 7-0, 7-3, 10-3 (mi-temps), 10-10, 13-10, 13-13, 16-13.

Score réserve : Bobigny bat Dijon 21-18.