Le Comte de Bouderbala nous dit tout !

Comte Bouderbala« Je crois que je suis le seul fils d’algérien qui ait hérité d’une tête de portugais et d’un corps de turc » . Sami Ameziane, aka le Comte de Bouderbala, nous explique où il puise son inspiration pour ses sketchs…





« Je crois que je suis le seul fils d’algérien qui ait hérité d’une tête de portugais et d’un corps de turc » . Cette phrase, vous l’avez sûrement déjà entendue, elle ouvre le one-man show du Comte de Bouderbala. Sami Ameziane, le petit gars de Saint-Denis se produit en ce moment dans une salle de Paris qui affiche complet quasiment tous les soirs. Un succès qui ne lui est pas monté à la tête. Sami nous reçoit après son show, dans sa loge. Il évoque sans détour sa carrière, son spectacle…


L’inspiration

Dans son one man show, tout le monde en prend pour son grade : ses parents, les roms, les rappeurs qui écorchent le français etc. Dans la salle, le public rit aux éclats. A la fin, après une séquence applaudissements interminable, Sami revient sur scène et répond aux questions des gens. De l’impro, du stand-up avec en prime une bonne blague -véridique nous jure-t-il- sur Michel Drucker. D’où lui viennent ces idées pour ces sketches ? Où puise-t-il son inspiration ?


Le Comte de Bouderbala, l’inspiration par 93infos


La discrimination

Sami a réussi. Tout ce qu’il a entrepris a marché. Avec beaucoup de travail et aussi des personnes qui « te disent oui » , on peut faire ce que l’on veut. Venir de Seine-Saint-Denis n’est pas une fatalité estime le comique.



Le Comte de Bouderbala, la discrimination par 93infos


Un extrait du show

Allez, en prime, le sketch sur les roms !


Le Comte de Bouderbala – Les Roumains par Le-Comte-De-Bouderbala

A lire aussi :
Le Comte de Bouderbala nous parle du basket et de sa coiffeuse
Le Comte de Bouderbala nous parle de la Seine-Saint-Denis

Notre page dédiée au Comte de Bouderbala: http://www.93-infos.fr/celebrites/le-comte-de-bouderbala