Coup de gueule : Il y a des matins où il vaudrait mieux rester couché !

metro ligne 13carte 93-ouestHabiter Dugny, aller étudier à Saint-Denis. A priori, un trajet sans encombre puisque seulement 9km séparent les deux villes… Oui, mais voilà, les transports en banlieue, c’est loin d’être pratique ! Le coup de gueule de notre collaborateur, Quentin Gesell.



Lorsque quelqu’un vous dit « Tous les matins, je fais le trajet Dugny – Saint-Denis », on peut penser que c’est plutôt tranquille comme parcours. A vrai dire, ce n’est pas toujours le cas…

La première chose qu’il faut retenir c’est que les moyens de transports de banlieue à banlieue ne sont pas encore très développés. Ce parcours n’est pas composé d’un simple trajet direct comme on peut le faire en RER lorsque l’on habite Le Bourget et que l’on travaille dans le quartier de Saint-Michel à Paris. Pour faire Dugny – Saint-Denis, ou plus précisément, Dugny – Université Paris 8, il faut prendre trois lignes différentes de transport pour un trajet qui dure, au mieux, 35 minutes, alors qu’en voiture le trajet n’excède pas dix minutes. Le fameux bus 249 annonce déjà la couleur le matin à 8h, avant de prendre le tramway (T1) puis la « mythique » ligne 13.


« Vivement le permis ! »

Seulement, ce mardi 8 novembre 2011, il valait mieux rester au chaud dans son lit… Première surprise, arrivée au départ de la ligne 249 « Dugny Centre-Ville », aucun bus n’est présent ou ne semble pointer le bout de son nez… L’attente d’une vingtaine de minute ne dégrade pas encore l’humeur matinale…  Mais on pense très fort : « Vivement le permis ! » Heureusement, le chauffeur n’a pas fait de pause avant de repartir du terminus. La mauvaise surprise est l’arrivée à l’arrêt « Cimetière » (le long du Parc Georges Valbon) où les bouchons nous prennent par surprise, et dureront jusqu’à l’arrêt du tramway T1 « Hôtel de Ville de la Courneuve ». En comptant le temps d’attente, j’ai donc mis près d’une heure pour faire Dugny-La Courneuve, habituellement parcouru en 10~15 minutes. Une chose est sûre, je ne serai pas à l’heure en cours. Heureusement le tramway ne tardera pas à arriver et pour aller à Basilique de Saint-Denis, le trajet ne durera pas plus de 12 minutes.


Ligne 13 ou bus 255 ?
La deuxième « horrible » surprise de la matinée sera l’arrivée à la station « Basilique de Saint-Denis » de la ligne 13. Les usagers de cette ligne vous le diront, cette ligne est très souvent perturbée par des ralentissements, pannes etc. Ce mardi, la panne paraît très sérieuse. Le quai est plus bondé qu’habituellement alors qu’il n’y a qu’une station pour aller au terminus « Saint-Denis Université », sans compter que le temps d’attente affiche 8 minutes. La rame arrive, mais elle aussi est bondée et la ruée vers le wagon s’annonce difficile. Une autre option se propose alors à moi : prendre le bus 255 qui mettra douze minutes à arriver. La meilleure option est donc de marcher pendant une quinzaine de minutes.

Au total, le parcours Dugny – Saint-Denis habituellement parcouru en 35 minutes aura donc duré ce coup-ci un peu plus d’une heure et demie… Et je plains tous les franciliens qui ont dû rester bloqué sur les quais de la ligne 13, sans oublier ceux qui ont dû trouver une option de substitution du RER B en raison de la grève…