La Plaine-Saint-Denis – De la vidéo protection au Stade de France

carte 93-ouest

Le Stade de France © MC/93infos
Le Stade de France © MC/93infos

Les entreprises installées aux abords du Stade de France se sont plaints de problèmes d’insécurité. La préfecture a octroyé des moyens supplémentaires afin de prévenir toute agression. Jeudi dernier, un premier bilan était tiré des nouvelles mesures.





Jeudi 8 décembre 2011, s’est tenue en préfecture de la Seine-Saint-Denis une réunion sur le thème de la sécurité des entreprises aux abords du Stade de France, de leurs salariés et de leurs usagers. Les patrons de plusieurs grandes et moyennes entreprises, le MEDEF, la CGPME, et le consortium du Stade de France étaient présents.

Depuis plusieurs mois, les entreprises installées au abords du SDF se plaignent de problèmes d’insécurité: salariés agressés, vols de téléphones portables etc.

Des médiateurs ont été embauchés et « patrouillent » dans la gare du RER B pour prévenir tout incident. Par ailleurs précise la préfecture de Seine-Saint-Denis : « la présence policière sur le terrain a été accentuée » .

« D’une manière générale, les participants se sont montrés satisfaits de la démarche de l’État » , déclare-t-on en préfecture.



Plus d’éclairage public, apparition de caméras

Toutes les parties – y compris la municipalité- sont tombées d’accord pour réfléchir au développement d’un système de vidéo protection pour améliorer les moyens de lutte contre la délinquance autour du Stade. Il a en outre été question de densifier l’éclairage public, et de ne pas relâcher l’effort sur l’entretien de certaines voies de circulation

Le préfet Christian Lambert, a annoncé la mise en place d’un comité de suivi relatif à l’installation de la vidéo protection sur ce secteur. Il aura pour mission d’évaluer entre autres les modalités techniques, ainsi que le financement de ce dispositif. Une première réunion est d’ores et déjà programmée, dès les premiers jours de janvier 2012.