Saint-Ouen – Quand les rues racontent leur histoire

saint-ouen photo d archivecarte 93-ouestRue du Docteur-Bauer, avenue Michelet, rue Soubise… Si vous êtes Audonien, ces noms de voies ne vous sont pas étrangers mais connaissez-vous leur histoire ?





Depuis le mois de novembre, le comité de tourisme de Saint-Ouen édite un document fort intéressant intitulé A chaque rue son histoire. Découpé selon quatre grandes périodes historiques de la ville (l’ancien village, la ville industrielle, la Seconde Guerre mondiale et les résistants audoniens), ce fascicule présente l’origine des noms de rues de Saint-Ouen.

Photos d’époque et vieilles cartes postales à l’appui, on y apprend, par exemple, que la rue du Landy reliant le village de Saint-Ouen à la Plaine-Saint-Denis est « l’une des plus anciennes voies de la ville » et qu’elle aboutit au champ du Lendit où se tenait autrefois l’une des plus grandes foires médiévales.

On y apprend également que la rue Godillot porte le nom d’un ancien maire audonien. Alexis Godillot, premier magistrat de 1857 à 1870, possédait une tannerie à Saint-Ouen. Laquelle fabriquait les célèbres chaussures « godillot » destinées à l’armée française.

Afin de mieux marquer l’évolution de la commune, des clichés pris il y a plus d’un siècle figurent à côté des photos d’aujourd’hui. Le contraste est saisissant et l’on a du mal à s’imaginer l’ancien aspect de la rue Debain. En revanche, les rues Diderot ou Emile-Zola semblent figées dans le temps.

Grâce aux recherches de l’historien Jean Lefort et du service municipal des archives, A chaque rue son histoire offre un regard nécessaire et amusant sur l’évolution de Saint-Ouen.

A chaque rue son histoire est disponible à l’office de tourisme de Saint-Ouen. 30, avenue Gabriel-Péri, ou en téléchargement sur le site Internet : www.st-ouen-tourisme.com