Rugby Fédérale 1 – Canto: « se sortir de la pression du maintien »

carte 93-centre

Bobigny-rugby-entraîneur3
Philippe Canto © MC/93infos

Avec 20 points, l’équipe de Bobigny occupe la 7e place au classement, loin derrière le leader Lille et ses 37 points. Quel bilan tire Philippe Canto, l’entraîneur de l’ACB93 au terme de ce premier acte ? Interview.





A l’isssue de la première partie du championnat, l’ACB93 a enregistré quatre victoires en huit journées, dont une bonifiée. Elle a aussi concédé quatre défaites mais a réussi à glaner trois points de bonus défensifs. Son dernier match à domicile face à Orléans, initialement prévu le 12 décembre, a été reporté au 29 janvier.


93-infos.fr : comment jugez-vous votre début de saison ?
Philippe Canto :
nous devions intégrer beaucoup de nouveaux joueurs. Le temps de les mettre dans le système de jeu cela prend du temps, d’où nos résultats en demi-teinte.

93-infos.fr : en parlant des recrues, que vous ont-elles apportées ?
Philippe Canto :
derrière, ça nous a apporté une profondeur de banc. Certains joueurs sont de bonnes surprises, et ce à tous les postes : au centre, en 3e et 2e ligne, pilier. Ils ont de grosses qualités mais, ça met du temps à se mettre en place.

93-infos.fr : la mêlée est un de vos points forts depuis le début de cette saison. On l’a vu contre Strasbourg avec cet essai de pénalité qui vous donne la victoire en toute fin de match.
Philippe Canto :
c’est vrai qu’en mêlée, nous sommes plus solides que l’an dernier. Mais quand nous avons des pénaltouches et que nous faisons des ballons portés, ça ne marche pas. Nous devons encore améliorer ce secteur de jeu.

93-infos.fr : quel est le match référence ?
Philippe Canto :
il y a deux matches à retenir : contre Lille (Ndlr : gagné 28-27) et contre Massy (Ndlr : perdu 17-14). Ce sont deux matches qui se suivent où nous donnons le meilleur. A Massy, nous aurions pu l’emporter. Nous sommes capable de nous mettre au niveau des grosses équipes. Mais nous nous mettons aussi au niveau des faibles. Mentalement, nous n’arrivons pas à jouer trois crans au-dessus. Nous les prenons de haut.

93-infos.fr : et un à oublier ?
Philippe Canto :
le dernier contre Mâcon (Ndlr : perdu 19-10). Nous avons manqué d’agressivité et d’envie. Un match à ne pas refaire !

« J’ai eu des retours négatifs »



93-infos.fr : le fait d’avoir un match en retard avant la trêve, est-ce un inconvénient ?
Philippe Canto :
pas vraiment. Ça m’arrange presque ! Le rythme est curieux cette année. Nous jouons souvent deux week-end d’affilée puis plus rien. Il y a des trous partout dans le calendrier. Je préfère qu’on enchaine les matches.

93-infos.fr : a l’issue de la rencontre face à Strasbourg, vous avez critiqué l’arbitrage et les instances. L’orage est passé ou vous maintenez vos propos ?
Philippe Canto :
bien sûr que je les maintiens. J’ai eu des retours négatifs, mais si ça peut faire bouger les esprits… Je pense que nous avons une défense correcte, mais que nous sommes plus pénalisés que les autres équipes. Si les arbitres veulent discuter avec moi, je suis ouvert.

93-infos.fr : vous attendez-vous à prendre la foudre lors du match retour ?
Philippe Canto :
nous savons que ce sera compliqué à Strasbourg.

93-infos.fr : la qualification pour les phases finales est-elle toujours d’actualité ?
Philippe Canto :
c’est une année de transition avec une poule très resserrée. Nous pouvons descendre très vite. Dès la reprise, nous avons deux matches importants où nous allons assurer notre maintien. Le plus important est de vite se sortir de cette pression. Après si on se qualifie, on verra…