Saint-Ouen – Drogue : nouvelle rencontre avec le préfet

Abdallah Fraygui, président du CNL ©  dr
Abdallah Fraygui, président du CNL © dr

carte 93-ouestLes associations de locataires avaient rendez-vous cet après-midi en mairie, avec le préfet Christian Lambert. Le but ? Discuter de la situation à Saint-Ouen et des moyens à mettre en œuvre pour éradiquer le trafic de stupéfiants.






A 16h, les associations de défense des locataires de la ville ont rendez-vous en mairie. Ce sera la 4e fois en moins d’un an qu’elles rencontrent les élus et le préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert.

Depuis plusieurs années, le trafic de stupéfiants a envahi certains quartiers de Saint-Ouen. Dernier drame en date lié à la drogue : l’assassinat en pleine rue d’un jeune de 18 ans début décembre 2011. Quelques semaines plus tôt, les associations de riverains avaient défilé dans les rues pour protester contre ce trafic qui empoisonne leurs vies.


« Le trafic s’est déplacé de 15 mètres »

Cette nouvelle rencontre va permettre de faire le point sur la situation, espère Abdallah Fraygui, président de l’amicale des locataires Pasteur/Zola. Elle sera aussi l’occasion de pousser « un coup de colère » , précise-t-il. « Le trafic s’est déplacé de 15 mètres. Avant il se déroulait dans les cages d’escaliers, maintenant, c’est dans la rue. »

Le président de l’amicale note tout de même une amélioration : le nombre de clients a largement baissé. « Nous avons senti un changement, nous ne pouvons pas le nier, mais le fait que le trafic se soit déplacé, les policiers ne peuvent-ils pas intervenir ? Pourquoi ne pas s’attaquer aux clients ? »

Quelque soit le résultat de cette réunion, les membres des différentes associations ont prévu de se retrouver mercredi prochain pour discuter d’une nouvelle action inter-quartiers.