Drancy – Dans la tête des tueurs avec Stéphane Bourgoin

Stéphane Bourgoin © MC/93infos
Stéphane Bourgoin © MC/93infos

carte 93-centreVendredi dernier, Stéphane Bourgoin animait sa première conférence dans le cadre de la quinzaine du roman policier. Une trentaine de personnes étaient présentes et ont pu discuter avec le spécialiste français des serial killers. Nous y étions.





C’est le générique de fin du documentaire Dans la tête d’un tueur en série avec Stéphane Bourgoin : l’Ange de la Mort, consacré à l’empoisonneur Donald Harvey. La lumière se rallume. Le journaliste assis sur le côté de la salle se présente et commence à répondre aux questions des participants à la conférence. Et elles sont nombreuses ! « Cette thématique intéresse nos lecteurs, ça marche tous les ans » , confie un membre de la médiathèque.Les serial killers… Un sujet qui  fascine. Pourquoi tuent-ils ? Qu’est-ce qui fait qu’un homme lambda se transforme en monstre ? Bien souvent victime d’abus dans son enfance, le serial killers vit parmi nous, jusqu’à l’élément déclencheur qui fait que l’homme ou la femme bascule dans le meurtre.

Il existe cependant des différences de méthode entre les tueurs hommes et femmes…

Stephane Bourgoin, spécialiste français des… par 93infos


Ces dangereux criminels, Stéphane Bourgoin les connaît bien. Toute l’année, il parcourt le monde pour les rencontrer dans leur prison. Pourtant, il n’est pas policier, ni profileur. C’est un journaliste qui pose des questions, pousse les tueurs à se livrer, parfois à avouer des crimes dont la police ignore tout, comme ce fut le cas avec Donald Harvey.

Dans cette vidéo, Stéphane Bourgoin nous explique sa méthode d’interview et revient sur la dernière qu’il a ratée…

Stephane Bourgoin, spécialiste français des… par 93infos


Tout a commencé en 1979. Trois ans plus tôt, sa femme était violée et tuée. « Je connaissais le policier qui enquêtait sur le meurtre de ma femme. Il m’a laissé regarder le rapport de police. C’est grâce à lui que j’ai pu rencontrer le premier tueur. C’était pour mois une catharsis. » Après, tout s’enchaîne. « J’ai ensuite rencontré le directeur du FBI qui venait à peine de se créer. Je leur ai donné mes rushs vidéos d’interviews de tueurs pour qu’ils travaillent dessus. Eux n’avait que des interviews audios. » Ce don permet à Stéphane Bourgoin de suivre la formation du FBI. Deux fois six mois de profilage au sein du FBI. Un cas unique. « Je dois être le seul non policier à avoir suivi cette formation » , constate le spécialiste français.


Bientôt une chaîne de télévision

Au fil des ans, Stéphane Bourgoin continue ses interviews, un travail qui lui vaut d’être appelé auprès de la police pour intervenir en tant qu’expert lors de formations. « Petit à petit, je me suis constitué un réseau international. Maintenant, des policiers et des psychologues qui ont travaillé sur des dossiers de tueurs en série m’appellent. » A côté de cette activité, Stéphane Bourgoin possède toujours sa librairie, le 3e œil, à Paris. Il donne aussi de nombreuses conférences : « Quatre-vingt par an.  J’aime bien partager avec le public et faire connaître mon travail » , déclare-t-il à la fin de celle qu’il vient d’animer à Drancy, juste avant de signer des autographes. Stéphane Bourgoin a plus d’une corde à son arc. Prochaine étape dans sa carrière : le lancement d’une chaine de télévision dédiée au cinéma des années 50.



La quinzaine du roman policier continue
Prochain rendez-vous : ce soir à 19h à la médiathèque Georges Brassens à Drancy
Causerie Les évolutions des méthodes de la police scientifique liées aux affaires de meurtres en série par Stéphane Bourgoin et Joël Vaillant, ancien commandant de gendarmerie qui a enquêté sur les affaires des disparus de Mourmelon, de Francis Heaulme et qui a accompagné la modernisation des pratiques d’enquête.

Programme complet en ligne ici : http://www.93-infos.fr/2012/01/12/drancy-serail-killer-stephane-bourgoin-animera-un-debat/22800