Rugby Fédérale 1 – Bobigny manque le podium

Bobigny-Nevers © MC/93infos
Bobigny-Nevers © MC/93infos

carte 93-centreNevers venait pour gagner. Bobigny voulait monter à la troisième place du groupe. Dans ce match en retard de la 9e journée, ce sont finalement les visiteurs qui l’ont emporté.






Un froid glacial, l’équipe réserve qui perd, le terrain gras et surtout des supporters de Nevers, par dizaines, qui font un boucan incroyable… Non, décidément, ce n’était pas la journée de Bobigny. Après deux victoires sans encaisser un seul point, les troupes de Philippe Canto ont été surprises, sur leur pelouse, par une vaillante équipe bourguignonne.

Dès le début du match la pression est du côté des locaux. Malgré quelques fautes de mains, les Jaunes ouvrent le score grâce à une pénalité de Pujo (0-3, 6e). Bobigny impuissant défend tant bien que mal, mais ne réussit pas à trouver la faille. Pujo au pied, ne tremble pas et réussit deux nouvelles pénalités (0-9, 33e). Le forcing des visiteurs finit par payer en fin de première mi-temps et c’est Stolz, talonneur de son état, qui s’en va aplatir après une course digne d’un ailier (0-16, 37e). A la pause, Bobigny est loin derrière. Vont-ils se relever pendant la seconde période ?


« Il nous manque les points des pénalités ratées »

Piqués au vif, les hommes de Canto sonnent la révolte et affichent de meilleures intentions offensives. Pichot ouvre la marque pour l’ACB sur pénalité (3-16, 45e) puis Chazarein fausse compagnie aux défenseurs nivernais pour plonger en terre promise (10-16, 54e). Malgré un nouveau coup au but de Pujo (56e), les Rouge et Noir restent solides sur leurs ballons portés et dans les rucks. Loukrassi inscrit, en force, un nouvel essai et Bobigny se rapproche de ses hôtes (17-19, 70e). Les Bourguignons réagissent aussi sec par l’intermédiaire de Carmona qui se joue des plaquages adverses avant de porter le cuir dans l’en-but pour l’essai de la victoire (17-26, 72e). Une dernière pénalité de Pichot ne change rien à la donne (20-26, 75e). Et, au coup de sifflet final, Bobigny se contente du bonus offensif.

« C’est le haut niveau, tout se joue à peu de choses. En réalité, nous n’avons pas su gérer la première période avec des fautes au pied et trop de petit périmètre, constatait Philippe Canto, l’entraîneur balbynien. Après la pause, nous avons su déplacer le jeu tout en dominant physiquement. Au bout du compte, il nous manque les douze points des pénalités ratées… »




A Bobigny (stade Henri-Wallon) Bobigny – Nevers : 20-26 (mi-temps : 0-16)
Arbitre : M. Szostak (comité Franche-Comté)
Les points pour Bobigny : deux essais (Chazarein 54e, Loukrassi 70e), deux pénalités (45e, 75e) et deux transformations de Pichot.
Les points pour Nevers : deux essais (Stolz 37e, Carmona 72e), quatre pénalités (6e, 13e, 33e, 56e) et deux transformations de Pujo.
Réserve : Bobigny – Nevers : 5-14