Saint-Denis – Le déménagement de la SNCF fait grincer des dents

Le Stade de France © MC/93infos
Le Stade de France © MC/93infos

carte 93-ouest

La SNCF projette de déménager son siège social à Saint-Denis à l’horizon 2013. Une décision qui n’enchante guère les syndicats, en particulier le petit dernier, né de la scission de la CFTC : FIRST.



Aller travailler à Saint-Denis, mon dieu quelle horreur ! Alors que des centaines, voire des milliers de travailleurs font le trajet pour rallier la Plaine-Stade de France (RER B) ou Stade de France (RER D) quasi-quotidiennement, le déménagement du siège de la SNCF ne ravit guère certains de ses salariés.

La Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports (FiRST), composée d’ex-membres de la CFTC a ainsi lancé une enquête de satisfaction.  Le questionnaire a pour but de recenser les habitudes de travail des salariés, mais aussi les questions de temps de trajet pour se rendre à son bureau.

En effet, le syndicat soulève l’épineuse question des transports pour se rendre à la Plaine Saint-Denis, le quartier d’affaire du Nord parisien. Une station le sépare de la gare du Nord, autrement dit, cinq minutes de trajet. Parfois, ce dernier prend des allures de voyage au bout du monde pour les habitués de la ligne B, très souvent perturbée et qui ne s’arrête qu’aux heures de pointe à Stade de France. Il y a aussi l’insécurité. Comment faire face aux agressions ?

La CGT de son côté, n’est pas opposée au projet, mais demande à ce que la commission
économique du Comité central se réunisse
afin de discuter du dossier et « des conséquences qui ne sont pas toutes identifiées à ce jour » .

La SCNF a jeté son dévolu sur un bâtiment au pied du RER D. Le déménagement pourrait débuter au premier trimestre 2013. 2 200 salariés seraient concernés par ce changement de lieu de travail.