Seine-Saint-Denis – Un tourisme d’un nouveau genre

Vincent Chartier et Clotilde Lassegue © MC/93infos
Vincent Chartier et Clotilde Lassègue © MC/93infos

Le comité de tourisme de la Seine-Saint-Denis, innove encore en matière de balades, visites, avec une croisière fashion et un tour de quartier slammé. Vincent Chartier et Clothilde Lassègue nous en disent plus.







Le carton des greeters et du tourisme participatif

En 2011, s’il y a une animation qui a bien marché, c’est celle des greeters. Les 30 bénévoles répartis sur six villes du département (Saint-Ouen, Montreuil…) ont organisé 110 balades. « Nous avons lancé ces visites, en partenariat avec l’association Parisien d’un jour. Des touristes du monde entier viennent. Ce sont des personnes qui ont une démarche volontaire d’aller à la rencontre des habitants » , explique Vincent Chartier, responsable promotion et communication.

Une façon de visiter qui sort des sentiers battus et qui permet plus d’interaction entre le voyageur et l’habitant. Exactement ce que veut développer le comité de tourisme. « Nous faisons un tourisme participatif. Nous voulons valoriser l’humain. Une grande partie du tourisme se joue dans les rencontres« , ajoute Vincent Chartier.

Le slam à l’honneur

Hocine Ben © A.Lanblin
Hocine Ben © A.Lanblin

« Nous avons développé une thématique ‘La nuit en Seine-Saint-Denis’. Ce n’est pas le chaos qu’on peut imaginer » , lance Vincent Chartier. Le comité de tourisme propose ainsi de découvrir les coulisse du spectacle de Zingaro, d’un théâtre…

Nouveauté cette année : la balade dans un quartier classé sensible*. Hocine Ben, slammer et comédien natif de la Maladrerie à Aubervilliers animera une balade dans son quartier. Particularité : l’artiste slammera son attachement à sa cité et pourquoi elle l’inspire dans son travail au quotidien.

« Ce sont des personnes qui ont envie de faire connaître leur quartier d’une autre manière, en montrer une vision positive » , commente Clothilde Lassègue, chargée de communication du comité de tourisme.

La fashion week dans le 93

Vous pensiez la fashion week réservée à une élite parisienne ? C’était vrai… jusqu’à cette année ! « Nous avons voulu prendre le contrepied de cette manifestation élitiste en l’ouvrant au grand public, analyse Clotilde Lassègue. On va amener les participants à découvrir les métiers de la mode par des visites d’ateliers d’artisans et surtout lors d’une croisière sur le canal de l’Ourcq**. »

Cécile Katz, spécialiste du patrimoine industriel expliquera pourquoi des géants de la mode (Hermès, Chanel…) se sont implantés en Seine-Saint-Denis. Puis les participants pourront assister à deux ateliers. Les pros dévoileront les dessous de leur travail (calligraphie, sérigraphie). Clou de la croisière : un défilé de mode organisé par les élèves du lycée Marie Laurencin de Paris, spécialisé dans la formation aux métiers de la mode.

« C’est une première ! Les artisans étaient partants quand nous leur avons proposé de participer à cet événement car c’est un concept original. Notre but n’est pas de vendre, mais de valoriser leur savoir-faire. »

En outre, de mars à mai, des artistes Sequano-dyonisiens ouvriront leur atelier au public.

Incontournable été du canal

Tous les ans, la programmation s’enrichit attirant de plus en plus d’habitants. Pour ceux qui ne partent pas en vacances durant les deux mois d’été, les animations le long du canal de l’Ourcq permettent de s’évader l’espace d’une journée ou d’un après-midi.

Le bilan 2011 est bon. Malgré un temps maussade, sur 10 week-ends et 20 jours de fonctionnement (dont 12 journées de pluie), les navettes ont accueilli 38.467 passagers, soit une moyenne record de 3.846 par week-end. 1 376 personnes ont effectué la promenade en demi-flûte à travers le parc de la Poudrerie.

En 2012, on nous annonce encore plus de concerts. A suivre…



* : le 3 mars à 14h.
** croisière le 3 mars de 14h30 à 17h30. Visites d’ateliers du 13 mars au 25 mai.


Renseignements et inscriptions : http://www.tourisme93.com
ou par téléphone au 01 49 15 98 98