Stains – Eglise évangélique : le bâtiment n’était pas aux normes

carte 93-ouestAprès le drame de dimanche qui a coûté la vie à une fillette de six ans, le maire de Stains Michel Beaumale, affirme que des travaux de mise aux normes datant de 2009 n’ont pas été entrepris par le propriétaire du lieu de culte.



Dimanche 8 avril, chemin des Fourches à Stains, l’effondrement du plancher d’un premier étage de l’église évangélique de la Nouvelle-Jerusalem a causé la mort d’une fillette de six ans. 35 personnes ont été blessées dont deux très grièvement, l’une d’entre elles ayant succombé hier matin à ses blessures. Les membres de la communauté haïtienne réunis pour l’office ont fait une chute de près de 2 mètres.

Selon l’édile, Michel Beaumale (PC), le bâtiment n’était pas aux normes. Le 7 aout 2009, les services de la ville ont dressé un procès-verbal, transmis au procureur de la République et au Préfet de la Seine Saint Denis, pour une extension du bâtiment sans autorisation. Mis en demeure de régulariser cette extension, le propriétaire a répondu le 14 septembre 2009 qu’il s’engageait à « mettre ses locaux en conformité avec les règles de l’urbanisme » et sollicitait un délai pour accomplir ces démarches. Celles-ci n’ayant pas été entreprises, le Maire de Stains a transmis le dossier au procureur de la République le 13 juillet 2010. Aucune suite n’y a été apportée à ce jour , précise ce dernier.

Une centaine d’églises évangéliques, certaines étant affiliées à la fédération  protestante, d’autres non, sont installées en Seine Saint-Denis. Ce drame risque fort d’attiré l’attention des mairies sur ces lieux de culte. Ainsi prévient Michel Beaumale à Stains, nous suivons très attentivement le projet d’installation de plusieurs églises évangélistes dans des locaux d’activité qui ont appartenu longtemps aux NMPP à la Cerisaie .