Seine-Saint-Denis – 5 cambriolages, 12 interpellations dont 9 mineurs

carte-93La semaine dernière, il y a eu cinq cambriolages en trois jours en Seine-Saint-Denis. Plusieurs écoles ont été prises pour cibles.





Les policiers de la direction territoriale de la sécurité de proximité de Seine-Saint-Denis (DTSP 93) ont interpellé en flagrant délit cinq équipes de cambrioleurs sur trois jours :

– 15 avril, 19h50, Saint-Ouen : une école élémentaire de Saint-Ouen, une alarme se déclenche, les patrouilleurs se rendent sur place. Ils repèrent trois jeunes dans une classe, l’un tente de se débarrasser d’un sac contenant des fournitures scolaires. Agés de 11, 12 et 13 ans, ils sont interpellés et placés en rétention judiciaire. A l’issue, ils ont été laissés libres et remis à leurs parents avec une convocation au commissariat.

– 14 avril, 14h15, Bagnolet : une école élémentaire de Bagnolet, une enseignante requiert la police : elle a surpris trois personnes à l’intérieur de l’établissement. Les patrouilleurs les repèrent rapidement dans la rue et procèdent à leur arrestation. Agés de 12, 15 et 16 ans, placés en rétention judiciaire et garde à vue, ils ont été remis en liberté à l’issue avec une convocation au commissariat.

– 14 avril, 1h45, Saint-Denis : la brigade anti criminalité (BAC) locale intervient pour un vol par effraction en cours dans un pavillon et interpelle deux individus de 21 et 22 ans. Placés en garde à vue, ils ont ensuite été laissés libres avec une convocation par officier de police judiciaire.

– 13 avril, 18h15, Aubervilliers : les BAC locale et territoriale sont requises pour un cambriolage dans un appartement. Les policiers arrêtent trois hommes alors qu’ils sont en train de tenter d’ouvrir la porte d’entrée à l’aide d’un pied de biche. Agés de 19, 23 et 27 ans, le plus jeune a été conduit au centre de rétention administrative, le plus âgé remis en liberté et le dernier jugé en comparution immédiate ; il a été remis en liberté et condamné à trois mois de suivi médico-éducatif et au versement de 150 euros de dommages et intérêts.

– 13 avril, 14h15, Sevran : un requérant signale avoir vu deux individus sortir du pavillon de son voisin. Les effectifs de police locaux repèrent rapidement l’un d’eux et l’interpellent. Agé de 16 ans, il a été condamné à deux mois d’emprisonnement et écroué.


Source : préfecture de police de Paris