Montreuil – Le COS fait toujours débat

Montreuil – Les membres du Comité des oeuvres sociales (COS) sont en colère et le font savoir. Sur la page facebook de la CGT, on peut lire un compte-rendu de la dernière assemblée générale. Il a été décidé entre autre : un mouvement de grève le vendredi 3 février et une manifestation le jeudi 9 février, jour du conseil municipal.

Le groupe d’opposition RGC dénonce pour sa part l’attitude du maire, Dominique Voynet et fustige la rupture du dialogue social. « Affaiblir le COS et décrédibiliser son équipe dirigeante à la veille de discussions sur la nouvelle subvention pour imposer ses vues comme c’est aujourd’hui le cas ne fait pas partie des méthodes et des valeurs qui sont les nôtres » , écrivent les élus sur leur blog.

3 commentaires sur “Montreuil – Le COS fait toujours débat

  1. Au début du mandat, La municipalité a décidé unilatéralement d’augmenter de manière très importante la subvention au COS (de les doubler), avec deux objectifs prioritaires : augmenter les prestations sociales et le nombre de bénéficiaires.

    Après la réalisation d’un audit interne qui a notamment révélé que ces deux objectifs n’avaient pas été remplis, après l’exploitation des résultats d’un questionnaire auquel plus de 800 agents ont répondu (pour tenir compte de la volonté des élus majoritaires du COS de se concentrer sur les prestations de voyages et de loisirs plutôt que sur l’aide sociale qui relève selon eux de l’employeur), et après 5 réunions de négociation ville/COS il a été décidé conjointement que la ville assumerait directement les prestations sociales envers le personnel sur la base des attentes formulées par eux.

    Dès 2012, le niveau de la subvention au COS sera ramené à celui de 2008, soit 1% de la masse salariale, ce qui correspond déjà à la tranche haute de ce qui se pratique dans les autres collectivités. Avec les crédits récupérés, auxquels s’ajouteront 500 000 € supplémentaires par rapport au budget total actuel, la municipalité met en place dès 2012 pour tous les agents de nouvelles prestations : tickets restaurants,participation à la mutuelle santé, fonds de solidarité et allocation de rentrée scolaire.

    L’action de la municipalité n’est guidée que par un souci : permettre à l’ensemble des agents, et non à une partie restreinte seulement, de bénéficier de prestations sociales, cela est particulièrement nécessaire en période de crise économique.

    les élu(e)s de la majorité Municipale « Montreuil, vraiment! »
    http://montreuil-vraiment.fr

  2. Notre syndicat FSU refuse la réduction importante et brutale de la subvention Mais nous sommes aussi favorables, sous certaines conditions, aux nouvelles actions sociales proposées
    Aujourd’hui, entre 500 et 600 agents mangent à Monoprix pour un coût très faible, voire nul, mais plus de 1900 agents ne bénéficient de rien !
    Voir notre tract sur le site du SNUCLIAS-FSU
    Parce que nous refusons la caricature, parce que nous construisons nos revendications collectivement, parce que nous avons encore des arguments à faire valoir, nous nous associons à la déclaration unanime (CFDT,CGT, FSU) du
    Conseil d’Administration du COS et appelons les à participer :
    aux Assemblées Générales organisées par le COS :
    Mardi 31 janvier de 10 h à 12 ou de 14 h à 16 h
    Au cinéma Méliès – M° Croix de Chavaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.