Cantonales, 2nd tour : l’analyse

Le département reste à gauche, mais le PS est fragilisé avec des sièges perdus au profit du PC et de l’UMP. Au final, le conseil général de Seine-Saint-Denis sera composé de  : quinze élus pour le PS et apparentés, treize pour le PC-Front de gauche, onze pour la droite et un pour les Verts.

Elections Cantonales

Noisy-le-Grand – Le Modem en ordre de bataille Lundi soir, Marylise Martins, présidente de la fédération Modem 93, a présenté la liste des candidats aux cantonales. Pour l’instant seuls six noms sont connus sur douze. Les autres devront attendre l’aval du bureau national le 12 février. A Rosny-sous-Bois, Patricia Pernès a apporté son soutien à […]